Méthode
Méthode
Sport de combat &JO
Olympioniques
Sources
Pugilat, Boxe
Luttes
Pancrace et autres
Conclusion
METHODE POUR DESIGNER LE MEILLEUR PARMI LES MEILLEURS

"Les Anciens n'ont jamais eu, dans leurs compétitions sportives, d'autre ambition que de triompher de leurs concurrents et il nous est impossible de savoir en combien de temps ils couraient la distance du stade, du diaule ou du dolique; le poids de leurs disques a varié, comme aussi, pierre, bronze ou fer, la matière dont ils étaient faits; il fallait dépasser la marque du concurrent, mais on ne mesurait pas la distance parcourue par l'engin. Nos hommes sont-ils meilleurs que ceux d'autrefois, ou est-ce le contraire ? Rien ne nous permet de nous prononcer [avec certitude]"
Marcel Berger et Emile Moussat
dans Anthologie des textes sportifs de l'Antiquité

Ainsi, quand on essaie de comparer les champions de Boxe, de Lutte ou de n'importe quel autre sport de combat, à travers les âges, plusieurs difficultés sérieuses apparaîssent.

- La première c'est de choisir quels seront les critères de comparaison.
- La deuxième, c'est de rassembler des données pertinentes et les plus complètes possibles pour étayer les critères retenus. Cette partie est particulièrement difficile quand on s'attaque à l'Antiquité.
- La troisième, enfin, c'est que les règles évoluent avec le temps, selon les régions, sans parler des innovations technologiques (aire de combat, matériel de protection, mode d'entraînement, alimentation, etc) qui influent sur les techniques et stratégies utilisées, et qui modifient les performances. Il faut donc tolérer certaines différences en les considérant comme secondaires dans la comparaison.

Pour déterminer qui est le meilleur combattant de tous les temps, j'ai dû faire plusieurs choix qui, je l'admets, sont subjectifs et donc criticables.

J'ai sélectionné certains sports de combat et arts martiaux (et pas d'autres) en fonction de leur notoriété, liée au nombre de pratiquants et à leur diffusion dans le monde. En d'autres termes : les sports qui sont ou ont été disciplines olympiques.

De nos jours, un sport Olympique se définit comme devant être "largement pratiqué par les hommes dans au moins 75 pays et sur quatre continents, et par les femmes dans au moins 40 pays et sur trois continents".

J'ai ensuite considéré qu'atteindre les sommets (la compétition de référence pouvant varier selon les époques) était une chose mais que rester au sommet était encore plus remarquable. En d'autres termes conquérir un titre olympique c'est très bien mais confirmer par un second (voire plus) c'est vraiment le signe qu'on figure parmi les meilleurs de son temps. Deux olympiades, c'est aussi un règne en tant que champion du monde d'au moins huit années. Pas si fréquent chez nos contemporains ! La longévité, titre en jeu, sera le critère essentiel de ma sélection.

Autre chose : comme il n'y avait pas de catégories de poids chez nos Anciens, de l'Antiquité ou même des XVIIIème et XIXème siècles, je n'ai pris en compte, parmi les Modernes, que les champions ayant obtenu la consécration en "toutes catégories" ou "poids lourds", voire ceux (issus) des catégories justes inférieures : "mi-lourds" ou "lourds-légers" selon les appellations.

Enfin, pour faire abstraction des différences de règlement selon les régions ou les époques et ainsi pouvoir tout de même mener à terme cette comparaison, j'ai regroupé les 8 disciplines sélectionnées en 3 familles :

- dans les sports de préhension, j'ai classé : les luttes "orthopalê", "gréco-romaine" et "libre" ainsi que le judo;
- dans les sports de percussion, j'ai classé : le pugilat, la boxe anglaise et le taekwondo;
- enfin dans les sports mixtes ou hybrides, j'ai classé le pancrace.

Meilleur parmi les meilleurs
05/07/04