Pugilat, Boxe
Méthode
Sport de combat &JO
Olympioniques
Sources
Pugilat, Boxe
Luttes
Pancrace et autres
Conclusion
Résultats de l'analyse
Le meilleur parmi les meilleurs (en Pugilat, Boxe)

n1 : Tisandros de Naxos de Sicile, avec ses 4 titres olympiques et ses 4 titres pythiques (le reste n'étant pas connu) a régné 18 années. C'est la plus grande longévité connue, d'autant plus méritante qu'à cette époque, le ceste (gant de boxe ancestral, simple lanière de cuir qui tenue dans la main fermée en faisait le tour) ne ressemblait à notre gant moderne pas plus qu'un poing américain à des mitaines.

n2 : Glaucos de Carystos est, parmi tous les autres vainqueurs sur 3 olympiades (dans son cas grâce à 3 titres pythiques d'une périodicité de 4 ans comme les olympiques), celui qui mérite le plus la place de second. Il accumula en effet, selon les sources, entre 16 et 18 titres isthmiques et néméens ce qui représente autant d'années de règne en pugilat.

Les trois champions suivants se tiennent avec des règnes cumulés de 13 années.

n3 : L'américain Cassius Clay, alias Mohamed Ali, apparat en troisième position. S'il n'avait pas été destitué de son titre en 1968, il ne l'aurait sans doute cédé qu'en 1971 lors de sa défaite contre Joe Frazier. On aurait pu considérer qu'il avait régné 16 années en cumulant ses palmarès amateurs et professionnels. Toutefois, officiellement, c'est "seulement" 13 années qu'il demeura au sommet.

n4 : Le britannique Lennox Lewis se place à la quatrième place avec son titre olympique de 1988 et ses trois règnes chez les professionnels, l'ensemble représentant une domination sur ses contemporains de 13 années (comme Mohamed Ali).

n5 : Le plus long règne parmi les boxeurs à poings nus est celui du britannique Tom Cribb au début du XIXème siècle, de 1809 à 1822. Il fut le seul de son temps à accepter les défis de champions noirs américains (Bill Richmond et surtout Tom Molineaux, 3 fois).

Reste à départager cinq champions dont la longévité fut égale à 12 années.

n6 : Le cubain Felix Savon-Fabre, trois fois champion olympique, se classe 6ème grâce à ses 6 titres de champion du monde amateur.

n7 : Teofilo Stevenson, lui aussi triple vainqueur olympique, n'ayant obtenu "que" 3 titres mondiaux amateurs, est classé directement derrière son compatriote.

n8 ex aequo : A égalité parfaite (12 ans de règne ou 3 titres olympiques sans autre titre connu) Joe Louis (des Etats-Unis d'Amérique), recordman de la boxe professionnelle moderne; Jack Broughton (d'Angleterre), fondateur de la boxe à poings nus au XVIIIème siècle et Euthymos de Locres (de la "Grande Grèce", c'est-à-dire du sud de l'Italie), grand rival de Théagénès de Thasos au Vème siècle avant J.C., complètent cette liste des dix meilleurs pugilistes de tous les temps.

Meilleur parmi les meilleurs
05/07/04